Jan
23
2011

bipodocratie : tout un programme

En observant l’application quotidienne de la loi des 2 pieds au travail, je constate à quel point cette règle de conduite est puissante.

La loi des 2 pieds provoque un retournement de perspective qui fournit une réponse simple, immédiate, opérationnelle, à bien des choix problématiques, dans multiples domaines classiques du management. C’est le cas par exemple dans les domaines suivants :
• la prise de décision (“quels sont nos plans ?”)
• l’allocation des ressources (“combien d’énergie et d’argent y consacrer ?”),
• la coordination (“qui, fait quoi, comment, quand, et avec qui ?”),
• la gestion des ressources humaines (“comment chacun trouve-t-il sa motivation ?”),
• la planification stratégique (“ou va-t-on ?”)

Si la loi des 2 pieds fournit des réponses simples à bien des situations, il en existe aussi d’autres que même la loi des deux pieds n’aide pas à dénouer immédiatement.

bipodoscopeDans la littérature managériale, ces grandes problématiques sont explorées du point de vue d’un manager, en tenant pour acquise l’existence d’une hiérarchie formelle de pouvoirs. Je veux explorer ces problématiques dans la perspective renversée de la loi des 2 pieds. Cette perspective, dans laquelle la responsabilité individuelle est remise au premier plan, où ce qui compte pour soi est (re)devenu la première chose à faire, et suivre ses 2 pieds reste le plus grand pouvoir de tout individu, je l’appelle la bipodocratie.

Quand j’affirme que les réponses bipodocratiques sont suffisantes, j’ai évidemment un parti pris. Et, je n’ai pas l’intention de convaincre que ce point de vue est meilleur que d’autres. Je m’adresse seulement à ceux qui veulent l’adopter avec moi, le temps de pousser l’exploration plus loin, et de découvrir ce que l’éclairage bipodocratique va nous apprendre.

Written by in: Uncategorized |

2 Comments »

  • André says:

    Merci Raphael. C’est plus élégant et c’est bien moins long à dire que “la loi des deux pieds” 🙂 Mais je suis curieux de la signification du logo. A part les deux pieds, il y a une signification pour les autres éléments du dessin?

    Tu peux donc me considérer également comme un aspirant bipodocrate*
    ___

    bipodocrate* : du latin bi (2) et ped (pied) et du grec kratos (pouvoir).

    1) Partisan de la bipodocratie. Individu qui agit et décide en fonction de la “loi des 2 pieds” aussi appellé “la loi de mobilité personnelle”.

    2) Désigne une personne qui tire son pouvoir de son droit d’aller ou elle le veut.

  • raphael says:

    André,

    J’ai consacré un temps significatif à concevoir cette illustration… merci pour ton excellente question, qui me donne l’occasion d’en dire plus 🙂

    Le dessin représente un kit de vision bipodocratique … comme les lunettes 3D à découper. Plutôt qu’un mode de gouvernance, la bipodocratie est avant tout une mise en une perspective, une manière de voir les choses.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL


Leave a Reply

© 2009 - Raphaël Pierquin